Foire aux questions

 

Le projet en bref

Quel sera le tracé du Tram 9 ?

Le tramway desservira les communes de Paris 13e, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Choisy-le-Roi, Thiais et Orly. Il reprendra en grande partie l’itinéraire de l’actuel Bus 183 sur la RD5 (ex RN 305) depuis la Porte de Choisy à Paris jusqu’au sud de Choisy-le-Roi. Il quittera ensuite la RD5 pour emprunter les rues Robert Peary, Christophe Colomb et la voie des Saules afin de desservir la gare des Saules, puis rejoindra la place du Fer à cheval à Orly.

Pourquoi le tramway remplacera-t-il le Bus 183 ?

Le Bus 183 est l’une des lignes les plus chargées du réseau d’Île-de-France avec plus de 60 000 usagers par jour. Les améliorations régulièrement apportées sur la ligne ne permettent plus de répondre à la progression de la demande. En effet, l’augmentation constante de la fréquentation génère de plus nombreuses montées / descentes en station, entrainant un ralentissement de la totalité de la ligne.
La vitesse commerciale, c’est-à-dire la vitesse moyenne, s’en trouve ralentie. Le tramway apportera une réponse adaptée à l’accroissement de la fréquentation du Bus 183.
Grâce au Tram 9, les usagers bénéficieront ainsi d’un mode de transport performant, régulier, confortable, mais également plus accessible.
Le tramway est, par ailleurs, plus capacitaire, ses rames pouvant accueillir environ 300 personnes contre 100 environ pour un bus articulé. Entièrement accessible, intégralement en site propre et prioritaire aux carrefours, le tramway garantira rapidité et ponctualité avec une fréquence de passage régulière.

Quel sera le temps de parcours entre Paris Porte de Choisy et Orly ville ?

L’objectif de vitesse commerciale du Tram 9 est de 20 km/h (à comparer à une vitesse commerciale de 15km/h pour la ligne 183 aujourd’hui). Cette vitesse correspondra à un temps de parcours : de 30 min du centre-ville d’Orly à Paris Porte de Choisy, de 20 min entre le carrefour Rouget de Lisle et la Porte de Choisy, de 11 min entre l’Hôtel de Ville de Vitry et la Porte de Choisy.

En outre, les horaires et intervalles entre les passages des tramways seront plus réguliers que ceux du bus actuellement. L’offre de service sera définie en fonction du trafic attendu. L’attente sera inférieure à 5 minutes en heure de pointe le matin et le soir et inférieure à 10 minutes en heure creuse. Le tramway sera en service de 5 h 30 à 1 h environ, 7 jours sur 7.

Le tracé

Les stations du tramway seront-elles les mêmes que les arrêts du Bus 183 ?

La localisation des stations a été déterminée suite à la concertation menée avec les élus et les habitants des villes concernées. La densité de population, la présence d’entreprises ou d’équipements publics (musée, hôtel de ville, établissements d’enseignement…) ont également été prises en compte. Au final, le nombre de stations du tramway sera légèrement inférieur au nombre de points d’arrêts du Bus 183.

Le principe de 19 stations a été retenu afin de répondre aux mieux aux besoins des usagers. Elles seront situées à environ 550 mètres les unes des autres. La localisation et la répartition des stations répondent ainsi à 4 objectifs : assurer une desserte de proximité ; favoriser l’intermodalité entre les modes de transports ; offrir des temps de parcours attractifs ; sécuriser les accès piétons aux stations.

Le tramway ira-t-il jusqu’à l’aéroport d’Orly ?

Des études ont été menées afin de juger de l’opportunité et de la faisabilité d’un prolongement du Tram 9 jusqu’à l’aéroport d’Orly. Ces études ont démontré que la fréquentation était un peu moins élevée sur la partie entre la place du Fer-à-Cheval et l’aéroport d’Orly. En outre, elles ont mis en avant des difficultés techniques d’insertion sur ce secteur. Il a donc été décidé que la ligne serait réalisée, pour une première phase, entre Paris Porte de Choisy et Orly ville. S’agissant de la seconde phase, jusqu’à l’aéroport d’Orly, des études sont inscrites au programme de la Région. Des mesures conservatoires ont été prises au niveau du terminus Fer-à-Cheval ainsi qu’au niveau du Site de Maintenance et de Remisage afin d’envisager un éventuel futur prolongement. La capacité de stockage des rames par exemple peut être portée à 40 rames.

De plus, à la mise en service du Tram 9, la section sud de la ligne 183 à partir du Fer à Cheval jusqu’à l’aéroport d’Orly sera conservée et restructurée avec l’arrivée du tramway. La correspondance entre le Tram 9 et le bus 183 se fera place du Fer à Cheval (Orly).

Est-ce qu’un prolongement au-delà de la Porte de Choisy, dans Paris, serait réalisable ?

Historiquement, il est vrai que des lignes de tramway reliaient Choisy-le-Roi à Paris sans s’arrêter aux portes. Mais les tramways historiques n’avaient pas les mêmes contraintes que les tramways actuels en termes d’insertion (ils n’étaient pas en site propre), de sécurité et les trafics automobiles n’étaient pas comparables aux trafics actuels.

L’avenue de Choisy est aujourd’hui chargée en termes de trafic. Elle est étroite et complexe car de nombreuses activités commerciales y sont présentes. L’insertion d’un site propre tramway, de stations, de carrefours y serait très délicate techniquement.

En correspondance directe avec le Tram 3a et le Métro 7, le Tram 9 facilitera les trajets vers Paris intra-muros.

Les correspondances

Comment se feront les correspondances avec les Bus, Métros, Trains-rer et Trams du secteur ?

Le projet a pour objectif de favoriser des correspondances rapides et sécurisées entre le tramway et les autres transports collectifs. Le tramway sera en correspondance avec : le Train-rer C aux gares de Choisy-le-Roi et Les Saules ; le Métro : 7 à la Porte de Choisy et le futur Métro 15 du Grand Paris Express à l’Hôtel de Ville de Vitry ; le Tram 3a à la Porte de Choisy ; le Bus : plus d’une dizaine de lignes dont notamment le TVM, le Bus 393 et le futur Bus Tzen 5 au carrefour Rouget de Lisle.

Ce tramway s’inscrit donc dans le réseau de transport collectif existant et futur, auquel il se raccorde et qu’il vient enrichir.

La mise en service du Tram 9 s’accompagnera en outre d’une restructuration du réseau bus afin d’améliorer la desserte globale du secteur et d’optimiser les correspondances bus / tramway.

À la mise en service du tramway, le Bus 183 sera-t-il supprimé ?

À la mise en service du Tram 9, le Bus 183 aura pour origine « Fer-à-Cheval / Orly » et pour destination « Gare Train – rer C / Choisy-le-Roi ». Il desservira notamment la plateforme aéroportuaire d’Orly. La ligne sera également en correspondance avec le Tram 9 à la station Four – Peary, à Choisy-le-Roi.

Comment se fera la correspondance entre le Tram 9, le Tram 3a et le Métro 7 à la Porte de Choisy (Paris 13e) ?

Le terminus nord du Tram 9 sera positionné sur l’avenue de la Porte de Choisy, au sud de la contre-allée Masséna. Cet emplacement a notamment été choisi parce qu’il se situe à proximité immédiate de la station de Tram 3a Porte de Choisy. De plus, la station Porte de Choisy du Métro 7 sera modifiée dans le but de faciliter les échanges avec le Tram 9. Pour cela, le tunnel sous les voies du Tram 3a sera prolongé. Deux sorties équipées, l’une d’un escalier et l’autre d’un escalator, seront réalisées au sud de la ligne Tram 3a, le long de la contre-allée Masséna. Des cheminements piétons seront aménagés pour sécuriser et faciliter ces accès.

Comment le tramway se raccordera-t-il au futur Métro 15 du Grand Paris Express à Vitry-sur-Seine ?

Le Tram 9 offrira un accès direct au centre-ville de Vitry, et permettra une interconnexion avec le futur Métro 15 (Grand Paris Express). Cette ligne de métro automatique en rocade proposera une liaison rapide et directe de Pont de Sèvres à Noisy-Champs, dès 2020. Une large traversée piétonne sera réalisée pour permettre un accès direct, rapide et sécurisé entre le Tram 9 et la gare de Vitry-centre, située au niveau du parc du Coteau.

Y aura-t-il une correspondance avec le Train-rer C à Choisy-le-Roi ?

Le Pôle d’échanges multimodal de Choisy-le-Roi a fait l’objet d’un important réaménagement achevé en 2011 visant à faciliter les échanges piétons depuis le carrefour Rouget de Lisle vers la gare Train-rer C.
L’insertion du Tram 9 se fera dans la continuité des aménagements réalisés : le pôle intermodal de Choisy-le-Roi sera en effet renforcé et deviendra un point de maillage essentiel pour le territoire grâce aux très nombreuses correspondances proposées.
La station Rouget de Lisle sera donc en correspondance avec les Bus 393, Choisybus, TVM, Athis Cars, le futur Bus Tzen 5 et le Train-rer C.

Les aménagements et l’insertion dans la ville

Pour réaliser le tramway, va-t-il falloir détruire les aménagements du site propre du Bus 183 ?

Les aménagements du site propre du Bus 183 à Ivry ont été financés par l’État, la Région et le Conseil départemental du Val-de-Marne dans le cadre du CPER (Contrat de plan État-Région) 2000-2006 et réalisés par le Conseil départemental du Val-de-Marne. Ils permettent au Bus 183 de mieux circuler et d’anticiper l’arrivée du tramway. En effet, sur cette section, des travaux un peu moins lourds seront possibles (les dévoiements des réseaux concessionnaires ayant déjà été effectués par exemple).

Néanmoins la mise en place du tramway nécessitera des travaux lourds sur tout son tracé pour l’implantation des voies ferrées, des câbles d’alimentation électrique et des stations.

En quoi consistent les futurs aménagements du Tram 9 ?

Le projet de tramway sera l’occasion d’un réaménagement de l’espace public de façade à façade sur l’ensemble de son tracé. En effet, au-delà des avantages en termes de mobilité, le tramway participe à la valorisation du paysage urbain grâce à la requalification des voiries : aménagement de pistes cyclables, traversées piétonnes, plantations d’arbres, etc.
Ce projet est donc l’occasion d’améliorer la répartition des usages et de l’espace public sur les voies empruntées, y compris sur la RD 5, où un site propre existe déjà. Les aménagements, donneront davantage de place aux modes actifs et sécuriseront les déplacements piétons et cyclistes.

Quelle place sera faite aux modes de déplacement actifs (non motorisés) ?

Les aménagements liés au tramway sont une occasion de mettre en place un itinéraire cyclable continu et sécurisé entre Paris Porte de Choisy et Orly ville.

Le tramway sera en interconnexion avec le réseau cyclable existant et en projet, ainsi qu’avec les stations Vélib’ présentes à Paris, Ivry et Vitry.
En outre, des stationnements pour vélos seront installés à proximité des stations du tramway pour participer au développement de l’intermodalité transport en commun/vélos.

Des consignes Veligo seront, enfin, implantées à la station Vitry-Centre de la ligne 15 Sud ainsi qu’à la place du Fer à cheval à Orly.

Qu’est-il prévu pour la sécurité des piétons le long de l’axe de transport ?

Une attention toute particulière est portée à la sécurité des piétons, notamment au niveau de l’accès aux stations et des traversées piétonnes. Celles-ci seront nombreuses, sécurisées par des feux et clairement identifiables, grâce aux revêtements des sols ou à la mise en place de plateaux. Les cheminements seront accessibles aux personnes à mobilité réduite (fauteuils roulants, poussettes, …). En plusieurs endroits du tracé, et dès que l’espace disponible le permet, les trottoirs sont élargis.

Quels aménagements sont prévus pour les personnes à mobilité réduite ?

Le tramway, ainsi que ses stations, seront accessibles aux personnes à mobilité réduite : le tramway sera au même niveau que le quai et des rampes d’accès adaptées seront situées de part et d’autre du quai.
L’ensemble des aménagements de voirie mis en œuvre dans le cadre du projet sera conforme aux normes en vigueur en matière d’accessibilité : trottoirs abaissés et élargis, dispositifs d’éveil de vigilance pour les malvoyants.
Les passages piétons souterrains actuels seront remplacés par des traversées piétonnes à niveau et conforme aux normes d’accessibilité.

Comment seront organisés la circulation et le stationnement le long du tracé du tramway ?

L’objectif du projet est non seulement de mettre en place un mode de transport plus capacitaire (c’est-à-dire ayant plus de places) et plus régulier que l’actuel Bus 183, mais aussi de faire évoluer la RD 5 vers un boulevard urbain plus apaisé.

Le projet a donc été l’occasion de concevoir une nouvelle répartition de l’espace public en faveur des modes actifs (cycles et piétons).

Entre Paris et le sud de Choisy-le-Roi, le nombre de voies de circulation automobile par sens s’élève à deux. Au sud de Choisy-le-Roi, où le trafic est plus faible, le nombre de voies par sens, de part et d’autre de la plateforme, est réduit à une. À l’approche des carrefours majeurs (notamment de l’accès à l’A86), des voies supplémentaires dédiées viennent compléter les aménagements de voirie. À Choisy-le-Roi et Orly (rues Robert Peary et Christophe Colomb ainsi que Voie des Saules), une voie à double sens est aménagée. Elle sera limitée à 30 km/h et partagée avec les cyclistes.

Par ailleurs, le projet prévoit l’aménagement de places de stationnement tout au long de la RD 5, y compris dans les espaces contraints.

Comment le tramway franchira-t-il le carrefour Rouget de Lisle ?

Le passage du tramway au carrefour Rouget de Lisle a fait l’objet d’une étude particulière pour réaliser un aménagement offrant une répartition équilibrée de l’espace entre les piétons, les véhicules et les transports en commun.
Le tramway sera en site propre, c’est-à-dire qu’il circulera sur une voie dédiée, ce qui lui permettra de garantir sa vitesse commerciale et sa régularité. La reprise du carrefour Rouget de Lisle permettra, en outre, de sécuriser et clarifier les cheminements piétons vers les lignes de bus, dont le futur Bus Tzen 5, et le Train-rer C, ainsi que les itinéraires cyclables.

Que prévoit le projet rue Robert Peary face à l’école Paul Langevin ?

Les aménagements proposés sur ce secteur prennent en compte la localisation de l’école à proximité du Tram 9 et la sécurité est l’une des priorités de ces aménagements. Tout sera, en effet, mis en œuvre afin de sécuriser les cheminements piétons : la vitesse de circulation automobile sera limitée à 30 km/h ; les larges traversées piétonnes seront aménagées en plateau surélevé et bordées de feux de signalisation afin de ralentir les véhicules ; les cheminements piétons seront fléchés ; la plateforme sur laquelle circulera le tramway sera végétalisée afin de la différencier clairement du reste de la voirie. Enfin, étant donné la forme du tracé dans cette zone, le tramway circulera à vitesse réduite.

Quels sont les aménagements prévus à la Porte de Choisy, notamment pour les automobilistes ?

L’arrivée du Tram 9 à la Porte de Choisy va engendrer une modification de la circulation routière. Celle-ci ne sera plus possible sur l’avenue de la Porte de Choisy, dans le sens Sud – Nord, entre la place du Port-au-Prince et le boulevard Masséna. Cette zone sera en effet, à terme, uniquement accessible aux piétons.

La création de la ligne Tram 9 sera l’occasion de renforcer et de développer les modes de déplacements actifs et d’offrir une alternative efficace aux véhicules motorisés. L’intermodalité entre le Tram 3a, le métro 7 et le Tram 9 sera notamment améliorée grâce à la zone piétonne.

Néanmoins, les véhicules rejoignant aujourd’hui Ivry en passant par l’avenue de Choisy pourront se reporter sur les portes adjacentes (Porte d’Italie et Porte d’Ivry). Les études de trafic réalisées par la Ville de Paris conjointement aux études du projet Tram 9 indiquent que ces reports n’auront pas d’impact significatif sur la circulation au niveau des Portes d’Italie et d’Ivry.

Les acteurs et le financement

Qui pilote le projet et quels sont les décideurs ?

Le STIF, en tant que maître d’ouvrage, pilote le projet de création de la ligne de Tram 9 en lien avec l’ensemble des acteurs.

La réalisation de la ligne est financée par l’État, la Région Île-de-France, le Conseil départemental du Val-de-Marne, la Ville de Paris et l’Établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre.

Le STIF financera 100% du matériel roulant et des coûts d’exploitation annuels de cette nouvelle ligne.

Pour en savoir +

Combien coûte le projet ? Comment sera-t-il financé ?

Le coût de réalisation du Tram 9 est estimé à 404 millions d’euros*.
Le projet est financé par l’État (22,5%), la Région Île-de-France (52,5%), le Conseil départemental du Val-de-Marne (21%), la Ville de Paris (3%) l’Établissement public territorial Grand-Orly Seine Bièvre (1%).

Ce montant prend en compte les études et l’ensemble des travaux d’aménagement et de requalification associés à l’insertion du système de transport (voies, stations, garage site de maintenance et de remisage…).

Le coût du matériel roulant (les rames) est estimé à 74,75 M€* et pris en charge à 100 % par le STIF.

Le STIF finance également 100% des coûts d’exploitation.

* valeur 2013

Le calendrier

Quel est le calendrier du projet (travaux, date de mise en service…) ?

Les travaux concessionnaires et préparatoires ont démarré sur l’ensemble du tracé au printemps 2016.
Les travaux d’infrastructure débuteront au cours de 2017.

Les travaux préparatoires du Site de Maintenance et de Remisage ont lieu de septembre 2016 à septembre 2017 et les travaux de construction des bâtiments et infrastructures débuteront en 2017.

La mise en service du Tram 9 est prévue à l’horizon 2020.

Quelles ont été les étapes de dialogue du projet ?

Le Conseil du STIF (maître d’ouvrage du projet) a approuvé le 11 avril 2012 le dossier d’objectif et de caractéristiques principales (DOCP).
Le projet a ensuite été présenté aux populations concernées (habitants, usagers des transports collectifs et entreprises) lors de la concertation du 22 octobre au 30 novembre 2012.
Le 16 mai 2013, le bilan de la concertation a été approuvé par le Conseil du STIF, lequel a confirmé la poursuite du projet.
Parallèlement, les études d’insertion urbaine et du système de transport ont été réalisées et ont abouti à l’élaboration du schéma de principe approuvé par le STIF le 11 décembre 2013.

L’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique du projet s’est déroulée du 2 juin au 5 juillet 2014.

Le projet a été déclaré d’utilité publique par les préfets d’Île-de-France, de Paris et du Val-de-Marne le 2 février 2015.

Les travaux

Quel sera l’impact des travaux sur la vie locale et la circulation automobile ?

Les différents chantiers occuperont partiellement et temporairement la voirie sur certaines sections. Ils pourront donc contraindre la circulation automobile et / ou perturber les déplacements piétons.
Toutefois, tout sera mis en œuvre pour minimiser la gêne occasionnée, et en particulier auprès des riverains du tracé. Les accès (clients et livraisons) aux commerces, aux activités économiques et autres équipements seront maintenus et signalés. Le stationnement pourra parfois être provisoirement suspendu.

Comment fonctionnera la ligne 183 pendant les travaux ? Comment pourra-t-elle circuler ?

Toutes les lignes de bus seront maintenues durant les travaux. Des déviations ponctuelles pourront être mises en place, associées à une large information préalable. Pour maintenir la desserte du Bus 183, des arrêts provisoires seront aménagés en bordure de la zone de travaux et signalés par des panneaux.

Un dispositif d’indemnisation des professionnels et commerçants du tracé est-il envisagé pendant la période des travaux ?

Au démarrage des travaux d’infrastructure, sous maîtrise d’ouvrage du STIF, ce dernier prévoit la mise en place d’une Commission de Règlement Amiable (CRA) afin de soutenir les professionnels impactés par les travaux du Tram 9.

Ce dispositif permettra un traitement des demandes d’indemnisation plus rapide qu’une procédure auprès du Tribunal administratif.

La Commission aura pour rôle d’instruire les demandes d’indemnisation présentées par les professionnels qui sont implantés le long du tracé du tramway et jugées recevables.

Après étude des dossiers, sur la base d’éléments techniques, juridiques et financiers, elle émettra un avis sur le bien-fondé et l’étendue des préjudices présentés dans la demande d’indemnisation du professionnel demandeur.

Cet avis sera transmis au STIF, qui in fine, décidera ou non de suivre l’avis de la CRA.

Les équipements et le matériel roulant

Comment le tramway est-il alimenté ? Quelle sera sa vitesse ?

Le système d’alimentation du tramway est électrique. Par l’intermédiaire des lignes aériennes de contact, l’électricité est acheminée des postes de redressement vers les rames. C’est une technologie sûre, silencieuse et moins polluante, car le tramway émet peu de particules (environ 2,4 g de CO2 par voyageur au km contre 66,7 g de CO2 pour le bus).

La vitesse moyenne du tramway sera plus élevée que celle du bus, en moyenne 20 km/h contre 15km/h pour le bus. Le tramway circule plus vite parce qu’il est toujours sur site propre et parce qu’il est toujours prioritaire aux carrefours.

Quel type de matériel roulant a été choisi ?

Le matériel roulant du Tram 9 sera de type fer. Alstom Transport a été retenu en novembre 2016 pour concevoir et fournir les rames du Tram 9.

Qui sera l’exploitant de la future ligne ?

La désignation de l’exploitant de la ligne Tram 9 surviendra environ 2 ans avant la mise en service. Cette désignation s’effectuera conformément à la législation en vigueur.

Qu’est-ce qu’un SMR ? Où sera-t-il implanté ?

Le Site de Maintenance et de Remisage est indispensable à l’exploitation de la ligne. Il accueillera les infrastructures nécessaires aux fonctions d’exploitation, de remisage (garage) et de maintenance du tramway.

Le site accueillera un parc de 28 rames de 45 mètres de long, ce qui correspond à la flotte nécessaire à l’exploitation du Tram 9. Un espace est également prévu pour accueillir 12 rames supplémentaires, en cas de prolongement de la ligne au-delà d’Orly ville.

Le site du SMR sera divisé en trois zones sur lesquelles seront disposés 2 bâtiments :

  • la zone de remisage des tramways,
  • un bâtiment technique pour la maintenance et les locaux d’exploitation et de direction de la ligne,
  • une station-service et de lavage.

Le Poste de Commandement Centralisé (PCC) de la ligne y sera également hébergé, et permettra de gérer et superviser tous les besoins en énergie de la ligne.

Le Site de Maintenance et de Remisage sera implanté sur le site des Vœux, à Orly, sur un terrain d’environ 4 hectares.

Qu’est-ce qu’un poste de redressement ? A-t-il des conséquences sur la santé ?

Un poste de redressement est un équipement qui permet de transformer le courant alternatif à haute tension (15 KV triphasé) en courant continu (750 V). Il se présente sous la forme d’un petit édifice construit sur la chaussée, et peut être intégré à un bâtiment ou être souterrain. Ces installations répondent à des normes strictes de sécurité et de protection de l’environnement. Elles ne présentent pas de danger et n’ont aucune conséquence sur la santé.

 

Retour haut de page
Tram 9